Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Arts visuels / du 8 déc. au 15 avr. 2018 : exposition « Héros de fil et de bois, marionnettes de Lille et de Roubaix »

du 8 déc. au 15 avr. 2018 : exposition « Héros de fil et de bois, marionnettes de Lille et de Roubaix »

Pour les fêtes de fin d’année, le musée de l'Hospice Comtesse fait revivre un art presque oublié, celui des marionnettes à tringle du Nord, apparu au XIXe siècle. Divertissement des ouvriers, les spectacles de marionnettes à tringle s’inscrivent dans l’histoire industrielle du Nord et celles de nombreuses villes telles que Lille et Roubaix qui en portent encore la mémoire.L’exposition transporte le visiteur sur différentes scènes installées dans les caves et les petits théâtres autour des usines de Lille et de Roubaix. Là, s’animaient les comédiens de bois et se construisaient les imaginaires des populations ouvrières. C’est sur les cimaises de la salle des malades que chevaliers, dames de la haute société, mousquetaires dans leurs costumes chamarrés ou encore et surtout les héros populaires comme Jacques et Long-nez se donnent aujourd’hui en spectacle.
Inspirés de la littérature classique et des livrets d’opéra, ces spectacles - pièces de cape et d’épée, drames historiques aussi bien que légendes locales- forment les répertoires des théâtres et participent à l’éducation des classes ouvrières. Les chansons patoisantes et les sympathiques boboches - petites pièces comiques en patois local - trouvent elles aussi leur place et portent toute la tradition du Nord.
Au  travers  des  portraits  de  quelques  «  tireux  d’fichelles », le  savoir-faire des marionnettistes du Nord, inscrit dans le contexte de la révolution industrielle, est également raconté.
Si le cri du sonneur de cloche appelant au spectacle ne résonne plus dans les rues des cités, les marionnettes restent les symboles d’une authentique culture populaire et la mémoire des jours de fête où les ouvriers s’en allaient « al’ comédie » puiser un peu de rêve et de gaité.
Dans la salle des malades sont mis en scène plus de 70 marionnettes et des pièces de  vêtements,  accessoires,  affiches,  peintures  et  photographies  issues notamment de l’émouvante collection du théâtre lillois Louis De Budt conservée au musée. Cet ensemble est accompagné d’une très belle série de marionnettes du roubaisien Louis Richard et de prêts accordés notamment par le Mucem de Marseille. Deux castelets, ces scènes où le spectacle se déroule, figurent parmi les pièces emblématiques de cette exposition. Une occasion unique de mettre en lumière les collections d’art populaire du musée, de Lille et de Roubaix.

 

Mots-clés associés : , ,