Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Les domaines / Patrimoine,Mémoire et Citoyenneté / Musées et collections patrimoniales / À découvrir / Des élèves muséographes et médiateurs au Musée des Beaux-Arts d’Arras

Des élèves muséographes et médiateurs au Musée des Beaux-Arts d’Arras

Jusqu’au 11 novembre 2019, le Musée des Beaux-Arts d’Arras présente une exposition évènement autour de la célébration du centenaire du Traité de Versailles, signé le 28 juin 1919. Œuvres d’art, documents originaux (un exemplaire du Traité, copie remise à un diplomate en 1919, vient de rejoindre l’exposition), films permettent de resituer l’évènement dans son contexte et de comprendre pourquoi la Galerie des Glaces fut choisie comme incontournable pour accueillir cette manifestation diplomatique internationale. Cette exposition est le fruit du partenariat engagé en 2011 entre le château de Versailles, la Région des Hauts-de-France et la Ville d’Arras.

Trois classes de l’Arrageois ont travaillé toute l’année avec le commissaire de l’exposition, Bertrand Rondot, et les services des publics du Château de Versailles et du Musée d’Arras pour proposer la touche finale de l’exposition. Durant l’année, les élèves ont partagé l’intimité du pilotage de construction d’une exposition, rencontrant le commissaire, le scénographe, visitant le Musée d’Arras et le château de Versailles.

Une classe de 1ère ES/L section européenne anglais du Lycée Guy Mollet d’Arras a mis en perspective les conséquences géopolitiques du Traité : conséquences pour l’Allemagne d’abord, renaissance de la Pologne, conséquence pour l’empire britannique. Une série de cartes réalisées avec les élèves permettent une approche pédagogique autour d’un sujet très complexe.

Une classe de 1ère L de la Cité scolaire Gambetta-Carnot d’Arras a placé le focus sur les héros anonymes de la Grande Guerre, invités à la cérémonie de la signature du Traité. La délégation des gueules cassées est présentée, notamment à travers la biographie d’Albert Jugon.

Une classe de 3ème du Collège Jean Monnet d’Aubigny-en-Artois s’est intéressée à l’actualité arrageoise durant l’année 1919 jusqu’à la célébration de la signature du Traité. Les élèves ont notamment travaillé à partir des exemplaires du Lion d’Arras, journal hebdomadaire créé par les Arrageois ayant dû quitter la ville pendant la guerre. En construisant une frise chronologique, les élèves nous invitent à découvrir concrètement la vie qui reprend en Artois, parallèlement à la mise en œuvre des préparatifs de la Paix à Versailles.

Les trois classes sont réjouies d’avoir pu vivre une expérience sans aucun doute inoubliable dans le cadre de leur formation, un moment fort 100 % artistique et culturel !