Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Les domaines / Patrimoine,Mémoire et Citoyenneté / Ressources / Bilbiothèque numérique mondiale de l'UNESCO

Bilbiothèque numérique mondiale de l'UNESCO

Le site de la Bibliothèque numérique mondiale est accessible à l’adresse www.wdl.org

Il rassemble des cartes, des textes, des photos, des enregistrements et des films de tous les temps et explique en sept langues les joyaux et les reliques culturelles de toutes les bibliothèques de la planète.

L'accès est gratuit et les utilisateurs peuvent se connecter directement via le Web, sans avoir besoin de s'inscrire. Il permet aux internautes de guider leur recherche par saisons, zones géographiques, type de document et institution. Le système propose des explications en sept langues (arabe, chinois, anglais, français, russe, espagnol et portugais), bien que les origines existent dans leur langue d'origine.

De cette façon, il est possible, par exemple, d'étudier en détail l'Évangile de Saint Matthieu traduit en aléoutien par le missionnaire russe Ioann Veniamiov, en 1840. D'un simple clic, vous pouvez faire défiler un livre, faire un zoom avant ou arrière et vous déplacer dans tous les sens. L'excellente définition des images permet une lecture confortable et approfondie. Parmi les bijoux que BDM contient actuellement se trouve la Déclaration d'indépendance des États-Unis, ainsi que les Constitutions de nombreux pays; un texte japonais du XVIe siècle  considéré comme la première impression de l'histoire; le journal d'un érudit vénitien qui a accompagné Fernão de Magalhães dans son voyage autour du monde; l'original des Fables de La Fontaine, le premier livre publié aux Philippines en espagnol et en tagalog, la Bible de Gutemberg et quelques peintures rupestres africaines datant de 8 000 av.

Les trésors incluent Hyakumanto darani, un document japonais publié en l'an 764 et considéré comme le premier texte imprimé de l'histoire ; un récit des Aztèques qui constitue la première mention de l'Enfant Jésus dans le Nouveau Monde ; des travaux de scientifiques arabes dévoilant le mystère de l'algèbre ; os utilisés comme oracles et tapis chinois; la Bible de Gutenberg ; vieilles photos latino-américaines de la Bibliothèque nationale du Brésil et de la célèbre Bible du diable, du XIIIe siècle, de la Bibliothèque nationale de Suède.

Surtout, il a « un caractère patrimonial », a expliqué Abdelaziz Abid, coordinateur du projet promu par l'UNESCO et 32 autres institutions. Le site ne proposera pas de documents actuels, sauf  « à valeur patrimoniale, ce qui permettra d'apprécier et de mieux connaître les cultures le monde dans différentes langues: arabe, chinois, anglais, français, russe, espagnol et portugais. Mais il existe des documents en ligne dans plus de 50 langues ».

 

Mots-clés associés :